Découvrez les premiers signes de la grossesse

  • Publié par Chiara

Quels sont les premiers symptômes de grossesse ?

Toutes les grossesses sont différentes. Pourtant, certains signes sont communs à toutes les femmes enceintes. Ce sont les premiers symptômes, ceux qui déclenchent les soupçons d'un heureux événement. Cela est dû au bouleversement hormonal que la femme doit subir afin d’accueillir de manière convenable son petit locataire. Ces indices se déclarent sur le plan physiologique de la femme et peuvent être parfois désagréables. La femme enceinte peut présenter tous les symptômes, ou parfois, pas du tout.

Les premiers signes de grossesse

Nombreux sont les signes de grossesse. Il ne faut pas s’inquiéter, ils n’apparaissent pas tous au même moment. Certaines mères seront même épargnées par ces petits désagréments. Ils se manifestent après une semaine de retard des règles, environ. S’il est trop tôt pour faire un test de grossesse, vous pouvez reconnaitre votre état, grâce aux signes suivants.

L’absence de règles

Le premier indice d’une éventuelle grossesse reste le retard de règles. Si vous avez un cycle menstruel régulier, c’est un signe très parlant. Pourtant, il existe des femmes qui continuent à avoir de petits saignements pendant tout le premier trimestre. Mais il est tout à fait possible que l’aménorrhée ne soit qu’un léger dérèglement hormonal. Vous pouvez toujours utiliser des tests de grossesse précoce pour être sûre.

L’augmentation du volume des seins

Les femmes enceintes gagnent en bonnet de soutien-gorge. En début de grossesse, les seins deviennent plus fermes et plus saillants. Les mamelons grossissent et noircissent, dans certains cas. Il se peut aussi qu’ils soient sensibles et douloureux. En effet, le corps de la femme se prépare déjà à la maternité.

Les nausées matinales

À partir de la deuxième semaine de grossesse, il est possible de ressentir un malaise gastrique tous les matins. Elle peut être passagère pour s’estomper après quelques heures. Dans certains cas, elle peut devenir handicapante pour les femmes enceintes. Il arrive que des femmes enceintes passent tout le premier trimestre à vomir. Les médecins préconisent des médicaments dédiés. La menthe est aussi très efficace pour soulager les nausées.

Les troubles digestifs

Il n’est pas rare de ressentir des aigreurs d’estomac pendant les premières semaines de sa grossesse. La constipation est aussi un désagrément fréquent. Vous pouvez effectuer un test de grossesse précoce si vous pensez que c’est encore trop tôt pour une échographie. Pour remédier aux problèmes digestifs, la femme enceinte doit consommer assez de fibres. On en trouve dans les fruits et les légumes. Il ne faut pas non plus négliger l’hydratation adaptée. Pour une femme enceinte, il faut au minimum 1 L et ½ d’eau par jour.

La fatigue et la somnolence

Une femme enceinte peut ressentir une forte baisse d’énergie. Elle a souvent envie de dormir, même au milieu de la journée. La cause principale est la production élevée de progestérone. Cette hormone, qui est l’hormone principale de la grossesse, préserve la paroi utérine pour maintenir la nidation. La fatigue est alors tout à fait normale et ne doit pas causer d’inquiétude particulière.

Les sauts d’humeur

Bien qu’ils soient assez clichés, les sauts d’humeur sont bien réels. Et pour cause, le changement hormonal affecte la femme non seulement, sur le plan physique, mais aussi sur le plan psychologique. Durant les premières semaines de la grossesse, votre entourage peut être victime de votre état lunatique extrême. Vous pouvez être heureuse pour virer facilement à l’irritation ou à une profonde tristesse sans raison identifiable.

L’odorat surdéveloppé

Une grossesse décuple votre sens de l’odorat. Vous pouvez distinguer des odeurs au loin et identifier la nature de chacune d’elles. Il est possible que cela vous plaise, comme cela pourrait aussi vous sembler insupportable. Cela peut se présenter dès le premier jour de retard des règles.

L’alimentation excessive

Il est très connu des femmes enceintes de manger abondamment. C’est tout à fait normal, car son métabolisme augmente. Afin de produire les hormones et toutes les substances nécessaires pour la mère et l’enfant, l’organisme requiert davantage de ressources. Toutefois, il est important de suivre une alimentation équilibrée pour ne pas tomber dans l’obésité.

Le goût spécial

Votre rapport aux aliments changera pendant votre grossesse. Vous pouvez présenter une aversion pour un groupe d’aliments, même si vous en raffolez, en temps normal. De même, vous pouvez rechercher une nourriture de manière compulsive. Ces envies sont le plus souvent associées à une carence que vous devez compléter.

La constante envie d’uriner

À partir de deux mois de grossesse, vous pouvez ressentir une envie pressante de manière fréquente. En effet, votre utérus grossit pour faire place au placenta et effectue une pression sur la vessie. Ce symptôme s’atténue au deuxième trimestre, car l’utérus remonte dans l’abdomen. Il reviendra plus tard pendant le troisième trimestre.

Méthodes pour confirmation de la grossesse

Les symptômes sont faciles à reconnaitre, en effet. Vous pouvez être sûre d’être enceinte si vous aviez eu des rapports sexuels non-protégé pendant la période de fertilité ou si vous avez arrêté il y a quelque temps votre pilule de contraception. Toutefois, il n’est pas rare de tomber enceinte même en suivant un planning familial rigoureux. Il serait judicieux de recourir à divers moyens afin de savoir si on est enceinte.

Le test de grossesse classique

Vous pouvez faire un test de grossesse urinaire chez vous. Pour ne pas fausser le résultat, il est préférable de le faire à partir de la date présumée du premier jour des règles, c’est-à-dire, le premier jour de retard, si vous avez un cycle régulier.  Les tests sous forme de bandelette sont accessibles sans ordonnance. Pour obtenir un résultat crédible, il serait judicieux d’effectuer plusieurs tests. Vous pouvez aussi réitérer un nouveau test après une semaine en guise de vérification. La présence de deux barres rouges ou le signe +  signifie que vous avez un résultat positif.  Notez que le test urinaire se fait idéalement avec le jet d’urine du matin.

Le test de grossesse sanguin

Prescrit par un gynécologue, réaliser un test sanguin dans un laboratoire d’analyses permet d’identifier le taux de HCG dans votre sang, en l’occurrence, l’âge de la grossesse. Cette hormone de grossesse grimpe de manière considérable durant les premières semaines. C’est justement ce qui cause les malaises matinaux. Il est plus fiable par rapport aux tests urinaires. Il faut toutefois réaliser une prise de sang à deux reprises pour voir si le HCG augmente ou stagne (le cas d’une grossesse extra-utérine).

Le test naturel

Vous pouvez aussi confirmer votre grossesse après plusieurs jours de retard à l’aide de l’eau de javel. Versez un peu de javel dans un verre. Vous devez uriner à l’intérieur. Si le liquide devient foncé et qu’une mousse se forme, alors vous êtes enceinte. Si tout est normal, cela signifie résultat négatif.

L’échographie

Une première échographie permet non seulement de confirmer la grossesse, mais aussi de voir son évolution. Elle permet de dater la conception et la date prévue de l’accouchement, surtout si la date des dernières menstruations est inconnue. L’imagerie permet d’observer la nidation et identifier les éventuelles anomalies. Pour savoir si vous êtes enceinte ou pas, le meilleur moment pour faire l’écho est entre la 9e et la 11e semaine de grossesse et non le premier jour de retard.

La méthode la plus fiable pour confirmer une grossesse de façon précoce

Si vous présentez les premiers signes d’un début de grossesse, et vous avez hâte de savoir si le bébé tant rêvé est en route ? Vous pouvez confirmer si oui ou non vous êtes enceinte avec un test de grossesse précoce. Vous ne pouvez pas avoir un doute sur le résultat de ce type de test, car son taux de fiabilité s’élève à plus de 99%. Il est capable de confirmer la présence d’un ovule fécondé dans l’utérus de la femme jusqu’à 6 jours avant la date prévue de ses règles. Votre premier test avec ce type de test doit être effectué le matin avec les premières urines. Comment lire le résultat ? Une femme est enceinte si deux lignes bleues apparaissent dans la fenêtre témoin.

Partager:

précédent suivant

0 commentaires

Il n'y a pas encore de commentaires. Soyez le premier à en poster un!

Laissez un commentaire

Merci !

x