Les protections hygiéniques des sportives

  • Publié par Chiara

Quelle protection hygiénique choisir quand on fait du sport ?

Leurs règles sont une réelle préoccupation, surtout pour les femmes sportives. En effet, une activité physique requiert une meilleure protection pour préserver son intimité et pour protéger ses vêtements. En tant que femme battante, il est hors de question d’abandonner sa passion pendant toute une semaine. D’autant plus que le sport apporte différents avantages nécessaires à cette période, notamment la détente et le bien-être. L'exercice permet aussi d’atténuer les douleurs menstruelles dont certaines souffrent. Il existe différentes protections féminines. Vous pouvez choisir la plus adaptée, afin de continuer à jouir des bienfaits du sport en toute confiance.

La culotte menstruelle

La culotte menstruelle est un sous-vêtement en tissu conçu pour contenir les fuites des règles. Elle admet un système de couche. La première en coton bio est perméable. Elle permet le passage du liquide vers la deuxième couche qui est absorbante. Celle-ci absorbe et retient le sang. La couche extérieure imperméable empêche le flux de se traverser le vêtement et retient les mauvaises odeurs.

Le confort que procure le slip menstruel est parfait pour le sport. La partie absorbante intégrée épouse parfaitement le corps comme une seconde peau. Cela assure un excellent maintien afin d'éviter les déplacements au risque de fuite. Il existe différents types de culottes hygiéniques. Pour faire du sport, il serait idéal d’en choisir une avec une grande zone d’absorption, allant du pubis aux fesses, et sur les côtés. Il est alors conseillé de préférer les shortys ou les boxers. De plus, elles sont agréables à porter.

Outre l’excellent maintien, la matière de la culotte menstruelle confère une bonne respiration à la peau. Le coton biologique, préconisé pour sa fabrication, est la meilleure des matières naturelles. D’autant plus que la sudation ne vous gênera pas grâce à la grande capacité d’absorption de la lingerie. En effet, le slip prend en charge la sueur et même les fuites urinaires. Cette condition sèche prévient les démangeaisons et les mycoses vaginales. C’est pour cette raison que la culotte menstruelle est la protection périodique privilégiée par les gynécologues.

La culotte de menstruations est le dessous de prédilection des écolos. Cette protection lavable, donc réutilisable, réduit les déchets menstruels. Toutes les matières utilisées sont des fibres naturelles, biodégradables, et confortables. De plus, ce slip est économique.

La culotte hygiénique est disponible sous différents modèles. Pour les sports nécessitant des tenues près du corps, il y a les slips sans couture, très discrets. Il existe aussi le maillot de bain menstruel, pour les activités aquatiques. En revanche, ce modèle doit être accompagné d’un tampon ou d’une coupe menstruelle, car il ne prend pas en charge les flux abondants. Sinon, vous pouvez le porter seul durant le premier jour, ou en fin de semaine.

La coupe menstruelle

La cup menstruelle est aussi une alternative écologique de la protection féminine. C’est un dispositif à insérer, en silicone. Contrairement aux autres protections, elle n’absorbe pas le flux sanguin. Elle se contente de la recueillir pour prévenir les écoulements intempestifs.

La coupe se porte à l’intérieur du vagin. Les muscles vaginaux le maintiennent en place. Pour plus de sécurité, vous pouvez opter pour les modèles rigides. Ce type de protection n’entrave pas la mobilité de l’athlète et est très confortable. Même si, au début, il peut occasionner un léger inconfort, il s’oublie très vite avec l’habitude.

Malgré les craintes par la présence d’un corps étranger, la coupe menstruelle n’est pas dangereuse pour la santé. La silicone utilisée est hypoallergénique. Toutefois, pour des raisons d’hygiène, veillez à la stériliser avant toute utilisation.

La coupe de règles est la meilleure protection périodique pour la natation. Elle est discrète et retient les fuites dans l’eau, contrairement à la serviette jetable. Pour prévenir tout débordement, il faut changer de protection avant et après chaque séance d’entrainement ou de compétition.

À part ses nombreux avantages, la coupe hygiénique est réutilisable. Elle permet, donc, de réduire les déchets toxiques qui nuisent à l’environnement.

Le tampon hygiénique

Le tampon possède une capacité d’absorption élevée. Vous pouvez alors l’utiliser pour une longue durée. De plus, cette protection périodique confère une haute discrétion. Elle libère du souci de maintien et est adaptée à tout type de vêtements. Vous pouvez l’utiliser pour les sports les plus mouvementés, avec des tenues très serrées. Ainsi, les athlètes et gymnastes l’apprécieront à coup sûr.

La forme du tampon permet de l’enfiler facilement. Il vous suffit de l’insérer avec l’index ou à l’aide d’un applicateur dédié. Elle ne gêne pas et s’oublie au cours de l’activité physique.

Mais le plus grand intérêt de ce dispositif se trouve dans la natation. Elle retient le flux sanguin à l’intérieur et empêche les fuites. Comme pour la coupe menstruelle, il faudra changer avant et après l’activité. Toutefois, certains gynécologues déconseillent son utilisation. En effet, ses propriétés absorbantes peuvent attirer différents parasites aquatiques dans le vagin. Cela peut entrainer, éventuellement, des mycoses.

La serviette hygiénique

Il est tout à fait possible de faire du sport avec des serviettes hygiéniques. Cependant, il serait judicieux d’opter pour une serviette de nuit. Sa conception assure une meilleure absorption. Et pour des raisons d’hygiène, il faut changer de protection toutes les deux heures, surtout les premiers jours.

La serviette hygiénique fonctionne comme un matelas récepteur sur le slip. Les deux ailettes, de part et d’autre de la protection permet de le maintenir en place. C’est aussi une extension de l’absorption pour éviter de tacher le slip et les vêtements. La version jetable admet même de l’adhésif pour que la serviette colle à la culotte.

Cette protection périodique est adaptée pour les jeunes filles, car elle ne requiert pas d’insertion. Elle est idéale pour les sports légers, sans grands mouvements. En effet, elle n’est pas très stable et peut gêner, d’une certaine manière. D’autant plus qu’elle ne s’adapte pas au sous-vêtement de type boxers ou shortys. Vous pouvez l’utiliser pour les courses, mais aussi pour les activités en salle.

Vous avez le choix entre la serviette hygiénique lavable et jetable. La première est très économique. De plus, elle contribue à sauver la planète. Des milliers de matières premières non renouvelables seront épargnés. Toutefois, la deuxième alternative s’avère très pratique surtout si vous vous déplacez. En effet, il ne serait pas évident de transporter votre serviette sale, ou mouillée entre deux escales.

Et vous ? Quelle protection hygiénique préférez-vous pour faire du sport ?

Partager:

précédent

0 commentaires

Il n'y a pas encore de commentaires. Soyez le premier à en poster un!

Laissez un commentaire

Merci !

x